GTD

22 12 2007

Comme je l’ai déjà dit, je suis un feignant. Et en tant que feignant, j’ai tendance à toujours remettre au lendemain ce que je devrais faire le jour même … la résultante de tout ceci étant une masse de travail énorme pour faire tout ce que j’avais dit que je ferais et que j’ai (presque) oublier de faire …

Toutefois, j’essaie de me battre contre cette tendance et de trouver de nouveaux moyens de m’améliorer et de livrer en temps et en heure le meilleur travail dont je suis capable …

Afin de ne pas oublier ce que j’ai à faire, et d’arriver à le faire, je me suis tourné vers les méthodologies issues de GTD (Getting Things Done — Faire les Choses). J’ai de suite trouvé le concept clair et cohérent: l’idée générale est de vider l’esprit de toutes les choses dont on a besoin de se souvenir (acheter le pain, écrire des rapports de réunions …etc…) en les écrivant, et en revoyant de façon réguliére vos listes de choses à faire (en fonction du contexte dans lequel vous vous trouvez: à la maison, devant l’ordinateur …).
En tant que geek, ma première réaction pour noter mes listes de choses à faire a été d’utiliser un ordinateur. Ce qui a conduit au dévelopement de toutes une tripotée d’outils (de la simple liste “todo” en ligne de commande avec publication de flux RSS, jusqu’à une liste “todo” basée sur des contextes, que j’updatais au moyen d’une combinaison de touches en utilisant un mélange de Launchy et de Snarl pour la notification visuelle), puis à l’utilisation de plusieurs outils écrits par d’autres (ThinkingRock, GTDMonkey, un plugin pour Lotus Notes, …).

Toutefois, aucun d’eux ne m’a pleinement satisfait … Je commençais à les utiliser, puis après un certains temps j’arrêtais de maintenir mes listes …

J’ai maintenant trouvé mon outil “parfait” pour cette tâche, ou plutôt devrais-je dire mes outils parfaits: un cahier, un stylo noir et un stylo rouge.

Je passe beaucoup de temps en réunion, et il est plus naturel pour moi, plus simple, de prendre des notes “manuellement”, que d’utiliser mon ordinateur portable pour cela (il est difficile d’ajouter rapidement des croquis avec son ordinateur par exemple). J’ai donc developé une méthode simple pour garder trace de toutes les choses que je dois faire ou déleguer.

Dans la marge gauche de mon cahier, je dessine, en rouge, un ‘[ ]’ pour toutes les tâches que je dois faire moi-même, et j’écris à droite de cette marque, la tâche, en noir, et de façon détaillée. Si je dois déleguer cette tache ou qu’elle se réfère à quelqu’un d’autre, je trace alors un ‘( )’ au lieu des crochets, et j’indique en rouge le nom de la personne concernée.
GTD

Chaque fois que l’une de ces taches est soit terminée, soit déleguée, je coche l’espace entre les crochets ou les parentheses.

Le fait d’utiliser 2 couleurs differentes, me permet de tourner rapidement les pages de mon cahier pour vérifier ce qu’il me reste à faire ou ce que j’ai déjà fait.

Si je dois ajouter une tache qui n’est pas directement reliée à la reunion à laquelle j’assiste (une idée sans rapport arrivant d’un coup), j’utilise la même technique mais en utilisant la marge du haut de ma page.

Cette technique peut paraitre simpliste ou vieille école, mais bon, au moins elle marche pour moi.


Actions

Informations

Erreur de la base de données de WordPress : [Table 'sl33p3r.wp_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wp_comments WHERE comment_post_ID = '17' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises html : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>